Actualités

Protection des données personnelles : bénéfices du RGPD pour les PME

La protection des données personnelles dans le cadre du RGPD n’est pas qu’une contrainte. En fait, les bénéfices de la démarche peuvent être importants pour l’entreprise. De plus, il n’est pas très compliqué ni très onéreux de se mettre en conformité dans la plupart des cas. C’est non seulement facile, mais également très utile, si l’on procède correctement et si l’on joue le jeu de la transparence. Les petites et moyennes entreprises auraient donc tort de se priver des nombreux avantages à en tirer.

Protection des données personnelles : facile et utile

Une obligation légale et une opportunité pour toutes les entreprises

Rappelons brièvement de quoi il s’agit. Une donnée personnelle est une donnée permettant d’identifier une personne physique. Toutes les entreprises en traitent forcément (données des clients, des employés, etc…). Les TPE et PME sont donc bien concernées par le RGPD, même si la quantité de données personnelles qu’elles traitent est moindre. Nous vous invitons à lire notre article précédent : “RGDP : les PME en retard dans leur démarche de mise en conformité”.

Se mettre en conformité vis-à-vis du nouveau règlement implique également de se poser de bonnes questions. Quelles sont les données traitées ? Comment le sont-elles, par qui, et dans quel but ? Qu’elles soient personnelles ou non, bien gérer ses données, c’est gagner en efficacité. Bien valoriser ses données, c’est développer son activité. En ce sens, le RGPD est donc une opportunité économique.

Mieux gérer les données, mieux gérer l’entreprise

Le RGPD impose premièrement de faire l’inventaire et le tri de ses données personnelles. Il faut vérifier qu’on respecte bien les règles de collecte de données. Ensuite, il faut appliquer le principe de base du nouveau règlement, celui de la minimisation des données. On ne collecte que les données dont on a besoin, ce qui minimise les risques. Puis, il faut maintenir ses données à jour en permanence et en assurer la sécurité. On comprend bien que ces mesures vont dans le sens des intérêts de l’entreprise. En effet, maîtriser l’augmentation du volume des données et en assurer une meilleure gestion présente des avantages importants. Cela permet de réduire les coûts, d’optimiser les processus et de gagner en efficacité dans l’utilisation des données au quotidien.
Autre bénéfice plus large : réfléchir à la pertinence de l’usage que l’on fait des données oblige à réfléchir à son activité, ses objectifs, sa stratégie.

Améliorer l’efficacité commerciale et la relation client, développer l’activité

Tout entrepreneur sait que la confiance est à la base de toute relation commerciale. Une entreprise qui inspire confiance est capable de recruter de nouveaux clients, de gagner de nouveaux marchés, de fidéliser sa clientèle existante. Le RGPD est une opportunité de bâtir ou de renforcer ce capital confiance indispensable. En effet, en respectant les droits des personnes, dans le cadre du RGPD, l’entreprise fait preuve de sérieux et de transparence. Cette exemplarité permet de renforcer son image d’entreprise responsable. C’est un gage de confiance vis-à-vis du public, de ses clients, de ses utilisateurs, et de tous ses contacts.
Plus concrètement, l’utilisation de données nettoyées, pertinentes et encore plus personnalisées permet d’améliorer la performance des campagnes marketing, en prospection comme en fidélisation.
Enfin, les sous-traitants qui seront en conformité avec le règlement sur la protection des données personnelles bénéficieront d’un avantage concurrentiel auprès de leurs clients et donneurs d’ordres.

Renforcer la protection des données personnelles et la sécurité informatique

Le RGPD a pour but de renforcer le droit et la protection des personnes physiques quant à la collecte, la détention et l’usage de leurs données personnelles. Ceci intervient dans un contexte où les données sont devenues un enjeux économique majeur. Parallèlement, les attaques informatiques se sont multipliées. De nombreuses entreprises sont prises pour cibles et les conséquences peuvent être désastreuses.
Voir nos articles récents sur les failles de sécurité Meltdown et Spectre et sur le ransomware Wannacry.
Les exigences du règlement en matière de protection des données personnelles vont de pair avec la mise en place de mesures de sécurité sur le système d’informations dans son ensemble. Dans le RGPD, c’est l’évaluation du niveau des risques qui détermine les mesures de protection à adopter. Mettre en place le bon niveau de sécurisation, c’est se rendre moins vulnérable aux attaques et protéger le capital que constituent les données.

Transformation digitale, création de valeur et nouvelles opportunités

Le règlement sur la protection des données personnelles n’est finalement qu’une conséquence juridique ou réglementaire des évolutions technologiques de notre société. L’avènement du commerce en ligne et des services numériques facilement accessibles depuis les smartphones et tablettes multiplient les risques pour les personnes. En effet, les utilisateurs consommateurs confient aux opérateurs de plus en plus de données personnelles en échange d’un plus grand confort d’utilisation, d’une plus grande personnalisation et d’une palette de services plus large. Le RGPD accompagne ce mouvement de fond qui place désormais l’expérience client et l’exploitation des données au cœur de la chaîne de valeur. La démarche de mise en conformité avec le RGPD constitue donc bien une étape vers la transformation digitale. Elle est à la fois nécessaire pour s’adapter aux nouveaux enjeux économiques et porteuse de nouvelles opportunités business.
> Voir notre article sur la transformation digitale des PME

 

Pour toute information sur notre prestation d’accompagnement à la mise en conformité RGPD :
> Contactez-nous

Le guide de sensibilisation au RGPD pour les PME par la CNIL et BPI France :
www.cnil.fr/fr/reglement-europeen-protection-donnees

Le guide des bonnes pratiques de l’informatique 2017 de l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’information) :
www.cybermalveillance.gouv.fr/wp-content/uploads/2017/10/guide_cpme_bonnes_pratiques.pdf

Partager