Gestion des noms de domaine et serveurs DNS

Qu’est ce qu’un nom de domaine ?

Le système de serveurs DNS (Domain Name Système) met en relation le serveur et le nom de domaine en fonction de l’adresse IP. Un nom de domaine est un mot, ou une série de mots servant à accéder à un site Internet. À la base, les fichiers du site Web sont stockés dans un dossier sur un serveur (ordinateur puissant relié en permanence à Internet).

Le nom de domaine est une adresse internet alphabétique, constituée d’un nom que vous choisissez et d’une extension, séparés par un point.

Le nom correspondra alors à vos envies, à vos produits et à vos services ou tout simplement à votre propre nom en veillant à ne pas violer les droits des tiers.

L’extension

Il existe deux grandes familles d’extensions:

  • Les extensions génériques (aussi appelées « gTLD pour generic Top Level Domain ») correspondent à une signification, à un secteur d’activité ou à une communauté. Parmi ces extensions, les « .com », « .net », « .org » sont les plus connues mais il en existe beaucoup d’autres moins répandues telles que le « .mobi », le « .tel », « .xxx ».
  • Les extensions géographiques (aussi appelées «ccTLD pour country code Top Level Domain») correspondent toutes à un territoire précis. Il existe autant d’extensions géographiques que de pays dans le monde comme le «.fr» pour la France, le «.ca» pour le Canada, etc.
google

Les extensions dîtes spécialisées sont souvent considérées par les utilisateurs comme génériques. Elles peuvent être représentées par une extension géographique mais à destination d’une communauté ou d’un secteur d’activité. Par exemple : «.tv» correspond au pays de Tuvalu mais est commercialisé comme l’extension des télévisions, webTV et autres contenus vidéo.

Depuis les années 2013 / 2014 sont apparues plus de 1900 nouvelles extensions bousculant le paysage Internet. En effet, ces nouvelles extensions correspondent à des villes («.paris», «.berlin», …), à des secteurs d’activités («.bank», …), à des métiers («.archi», ..), à des sports («.ski», «.basket», …) ou encore à des marques («.google», «.bmw», «.audi», …).

Quels en sont les acteurs ?

Le Registre

Est chargé de la gestion administrative et technique d’une ou plusieurs extensions. Association, société privée ou université, le registre peut être indépendant ou supervisé par une autorité de tutelle. L’ICANN, par exemple pour les extensions génériques ou une institution gouvernementale.

Il établit les règles d’attribution, de gestion et d’évolution des noms de domaine. Tout registrar et tout titulaire d’un nom de domaine doit se soumettre à ces règles.

Le Registrar

Aussi nommé « Bureau d’enregistrement », est une société accréditée auprès des registres afin de commercialiser les extensions. Le registrar est l’intermédiaire technique et administratif entre l’utilisateur final et le registre.

C’est le seul apte à effectuer des modifications sur le nom de domaine et notamment de à réaliser son renouvellement.

Si vous gérez vos noms de domaine auprès d’Ostin. N’acceptez jamais de payer une facture de renouvellement qui ne provient pas de nous.

Le Revendeur

Est généralement une société qui n’a pas la capacité technique, financière d’accéder au statut de registrar ou qui a simplement une activité annexe nécessitant la revente de noms de domaine à ses clients.
C’est généralement le cas des hébergeurs, des sociétés d’édition de sites Internet ou de conseils en marketing / communication / propriété intellectuelle.

Le revendeur est donc un intermédiaire entre le propriétaire et le registrar officiel.

Ostin, se positionne en tant que revendeur, dans la logique de gestion et de maintien des solutions de ses clients

Le rôle des serveurs DNS

Toutes les données accessibles sur Internet sont stockées sur des serveurs, ordinateurs conçus spécialement pour cette activité. Ces derniers sont alors connectés à Internet avec une adresse IP uniqueIP pour Internet Protocol»). Ces IP sont représentées par une suite de chiffres, afin de les rendre accessibles parmi les millions d’appareils du réseau mondial.
Le système DNS Domain Name System») créé le lien entre le nom de domaine et l’adresse IP qui contient les données.

Le DNS permet donc d’établir la correspondance entre le nom de domaine de votre site (par exemple : www.ostin.fr) et l’adresse IP où il est hébergé (par exemple : 185.103.140.106).
Chaque nom de domaine possède sa propre configuration DNS afin de définir quelles sont les adresses IP utilisées pour le site Internet, la gestion de la messagerie, etc. Cette configuration est enregistrée sur des serveurs DNS, serveurs spécialisés.

Serveurs

Pour être actif sur Internet, un nom de domaine doit comporter au minimum 1 serveur DNS. Cependant il est préférable, voire  obligatoire, de disposer de deux serveurs DNS. Cela permet de bénéficier d’un rebond vers le second (si l’un d’eux devient indisponible) et garantir l’accessibilité du nom de domaine en permanence.

Ostin fournit ses propres serveurs DNS à ses clients. Tout comme le paramétrage DNS qui peut être modifié selon les besoins de l’utilisateur.

Concernant les sites Internet

Lors de la visite d’un site Internet, le navigateur interroge les serveurs DNS concernés pour connaître l’adresse IP du serveur hébergeant les données. De cette manière, il peut les télécharger et restituer les pages web à l’utilisateur.
De ce fait, un site Internet nécessite un hébergement pour stocker ses pages, ses images et ses vidéos. L’hébergement est généralement additionnel ou proposé sous forme de packages avec le nom de domaine.

Concernant la messagerie

Lors de l’envoi d’un email, le logiciel d’envoi interroge les serveurs DNS concernés pour connaitre ses serveurs de messagerie afin de leur transmettre le message.
Le serveur de messagerie stocke ensuite le courrier dans la boîte email du destinataire. Cela permet de le mettre à disposition de l’utilisateur.

Afin d’exploiter pleinement des adresses emails rattachées à un nom de domaine, Ostin propose plusieurs solutions de messagerie.